L’alopécie féminine, la perte de cheveux chez les femmes, peut avoir un impact significatif sur l’estime de soi. Elle risque aussi de ruiner la confiance en soi. Voilà pourquoi il est essentiel de détecter les causes sous-jacentes de l’alopécie chez les femmes. La recherche des solutions adaptées à ce problème est aussi de mise.

Quelles sont les causes de l’alopécie féminine ?

Divers facteurs entraînent une chute importante de cheveux chez la femme. Ils peuvent être d’ordres hormonaux, génétiques ou médicaux. Quelle que soit l’origine, il convient de trouver la solution contre la perte de cheveux chez la femme.

Les problèmes hormonaux

Les fluctuations hormonales risquent de favoriser l’alopécie féminine. Elles se manifestent suite à diverses étapes de la vie d’une femme, comme la grossesse et la ménopause. Les changements hormonaux peuvent aussi être dus à des troubles. Ces problèmes peuvent entraîner une perte de cheveux chez les femmes.

La prédisposition génétique

L’alopécie androgénétique, également connue sous le nom de calvitie héréditaire, constitue la principale cause de la perte de cheveux chez la femme. Dans la plupart des cas, elle est héritée des parents. L’alopécie androgénétique peut aussi être déclenchée par des hormones mâles appelées androgènes.

Les conditions médicales

Certains problèmes de santé, comme les troubles de la thyroïde, le lupus et le diabète peuvent causer l’alopécie féminine. Seul un professionnel de la santé peut diagnostiquer le problème et traiter les conditions sous-jacentes.

Existe-t-il des solutions pour traiter l’alopécie féminine ?

Heureusement qu’il existe des solutions pour traiter la perte importante de cheveux chez les femmes. Elles vous permettent de retrouver vos cheveux d’avant.

Traitement médicamenteux

Les médecins prescrivent des médicaments, comme le minoxidil, aux patients victimes de ce type de pathologie. Ils permettent de stimuler la repousse. Ces médicaments peuvent aussi ralentir la perte de cheveux tout en favorisant leur croissance rapide.

Transplantation capillaire

Ce type de traitement est prescrit dans les cas plus avancés d’alopécie féminine. La transplantation capillaire consiste à prélever des follicules pileux sains d’une zone donneuse. Ils sont par la suite implantés dans les zones dépourvues de cheveux.

Utilisation des perruques et des extensions capillaires

Les perruques et les extensions capillaires se veulent une solution temporaire. Elles servent à couvrir les zones dégarnies. Ces solutions s’utilisent aussi pour améliorer l’apparence du patient. Notez qu’elles sont déclinées sous de nombreuses options disponibles. Certains patients optent pour des perruques naturelles. Tandis que d’autres choisissent les extensions capillaires qui s’intègrent parfaitement aux cheveux existants. Le choix dépend de la gravité de la perte de cheveux.

Utilisation des soins capillaires

Une routine de soins capillaires appropriée est efficace pour préserver la santé des cheveux restants. Vous pouvez utiliser des produits doux. Il convient aussi d’éviter les traitements agressifs, comme le coiffage à chaud et les produits chimiques. L’idéal est de privilégier les coiffures qui minimisent la traction et la tension sur le cuir chevelu.

Confiance en soi et acceptation de soi

L’alopécie féminine peut avoir un impact émotionnel significatif. Toutefois, gardez en tête que  la beauté ne réside pas uniquement dans les cheveux. Il vous est donc conseillé d’accepter votre condition capillaire. Apprenez aussi à vous aimer et à vous accepter telle que vous l’êtes. Pour ce faire, mettez l’accent sur vos autres qualités et atouts.